Pourquoi utiliser le nom Yahvé?

yahvéVoici un texte écrit par un membre de BonneSemence pour expliquer pourquoi Par ce nom peut dissiper la confusion qui existe dans notre société diversifiée et présenter un message clair de l’Évangile.


L’un des attributs distinctifs de Par ce nom est l’utilisation d’un nom unique, YAHVÉ, en parlant de Dieu. C’est le nom par lequel Dieu s’est lui-même présenté à Moïse dans Exode 3.1-15. Alors, pourquoi mettons-nous ce nom en premier plan dans Par ce nom?

Tout d’abord, permettez-moi de vous donner un peu de contexte. Il est important de comprendre que le mot hébreu Élohim, traduit par « Dieu » en français, est un terme générique qui englobe tous les dieux, y compris les dieux païens d’Égypte (Exode 12.12) et d’autres nations (Psaume 96.5). Satan lui-même est appelé le « dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4.4). Tous ces dieux peuvent aussi être appelés par un autre terme générique hébreu, Adonai, qui signifie seigneur ou maître.

Il y a aussi beaucoup d’exemples contemporains. En Inde, par exemple, il y a un nombre considérable de dieux et de déesses. Certains disent qu’il y en a jusqu’à 330 millions, mais d’autres affirment que chacun de ces dieux n’est qu’une manifestation d’une seule Réalité ultime. Certains de ces dieux sont parfois appelés aussi « seigneurs », par exemple, Seigneur Shiva, Seigneur Vishnou.

Il devient vite évident que la terminologie utilisée couramment par les chrétiens pour parler de Dieu peut mener à de sérieux malentendus. De plus, beaucoup de religions affirment que nous croyons tous dans le même dieu, mais sous un nom différent. Entretenir une conversation au sujet de « Dieu » avec une personne qui a adopté sa propre forme de spiritualité peut vite mener à la confusion ou, pire encore, à de fausses conclusions quant à l’identité et au caractère de Dieu.

Même si notre société est devenue de plus en plus ignorante au sujet de la Bible, cela ne veut pas dire que les gens vivent dans un vide spirituel. D’autres « dieux » et croyances remplissent le vide spirituel, et ils ont tous leurs propres définitions de l’éternité, de Dieu, du péché et du salut.

Alors, comment pouvons‑nous communiquer clairement le message de la Bible, un message qui est centré sur Dieu lui-même?

Quand Dieu a fait sortir Moïse et les Israélites d’Égypte, il a donné à ces descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob un nom unique qui distinguait le seul vrai Dieu de tous les faux dieux (Exode 6.2-3). C’était son nom personnel, YAHVÉ.

Ce nom paraît plus de 6000 fois dans l’Ancien Testament. En français, il est souvent traduit par l’Éternel. Beaucoup d’autres langues utilisent le nom YAHVÉ. Dans de tels cas, les lecteurs de la Bible savent immédiatement que ce nom unique identifie le Dieu Créateur de la Bible.

« Je suis l’Éternel, c’est là mon nom… » (Ésaïe 42.8)

 L’un des avantages d’utiliser le nom YAHVÉ est qu’il ne comporte pas les connotations négatives souvent associées aux termes génériques dieu, seigneur ou même créateur. L’utilisation de YAHVÉ en tant que nom personnel de Dieu distingue clairement la déité biblique de toutes les autres déités. Une fois que la distinction est bien établie, il est beaucoup plus facile d’utiliser les termes Dieu, Seigneur et Créateur, sans courir le risque de créer de la confusion.

Par ce nom a été écrit pour traiter le vaste éventail de formes de spiritualité que l’on trouve dans le monde aujourd’hui. C’est pour cela que nous nous appuyons sur « le nom qui est au-dessus de tout nom » pour aider à distinguer le vrai Dieu de tous les faux dieux.

 « Certes, bien des êtres célestes ou terrestres sont considérés comme des divinités, de sorte qu’il y a de nombreux dieux ou seigneurs. Mais pour ce qui nous concerne, il n’y a qu’un seul Dieu : le Père, de qui toute chose vient, et pour qui nous vivons, et il n’y a qu’un seul Seigneur : Jésus‑Christ, par qui tout existe et par qui nous sommes » (1 Corinthiens 8.5‑6 SEM).

Une dernière chose : YAHVÉ est beaucoup plus qu’un nom. En effet, il exprime la nature et le caractère intrinsèques de Dieu. Il nous communique quelque chose au sujet de l’identité du seul vrai Dieu (Exode 3.13‑15). La nature « JE SUIS » de Dieu indique qu’il est Celui qui existe éternellement, par son propre pouvoir. Comme tel, il est toujours présent avec son peuple. Nous pouvons compter sur la fidélité de YAHVÉ en ce qui concerne ses promesses de délivrer ceux qui ont une relation spéciale avec lui.

3 réflexions au sujet de « Pourquoi utiliser le nom Yahvé? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *