Réfugiés sur l’île Christmas

L’Australie reçoit régulièrement des bateaux chargés de réfugiés qui demandent l’asile. Beaucoup de ces personnes venues de pays voisins sont de véritables demandeurs d’asile, mais pas toutes. Cela présente un défi pour le gouvernement, qui doit faire la distinction lorsqu’il examine les cas individuels de ces personnes arrivant sur ses côtes.

Les réfugiés sont temporairement hébergés sur l’île Christmas pendant l’étude de leur dossier, et des ministères apportent leur aide à ces hommes et ces femmes originaires de régions lointaines. Le couple de James et Shelly Campbell* exerce un tel ministère. Ils interagissent avec les réfugiés, offrent de l’aide et distribuent des Bibles ainsi que des brochures évangéliques aux gens qui en demandent. À leur demande, notre bureau situé en Australie leur a expédié une boîte de livres Noël – c’est quoi? et Pâques – c’est quoi?, de même que d’autres livres de BonneSemence. Apparemment, le colis aurait été égaré dans la poste, mais par la grâce de Dieu, il leur est parvenu deux mois plus tard.

En quelques jours, James et Shelly ont distribué tous les exemplaires de Noël – c’est quoi? et Pâques – c’est quoi?, sauf un, que James disait « garder résolument ». Puis, il a rencontré un réfugié de seize ans en provenance du Sri Lanka. Ce jeune homme était très excité par la lecture de ce livre. D’ailleurs, il voulait utiliser le dernier exemplaire de James afin de présenter l’Évangile à d’autres réfugiés. Constatant l’enthousiasme du jeune homme, James lui a permis de conserver son dernier exemplaire.

Le lendemain, les Campbell se sont rendus dans un autre centre, où ils ont fait la connaissance d’une ravissante Népalaise. Elle était curieuse de savoir pourquoi James se trouvait à ce centre et lorsque James lui a expliqué la nature de son travail et lui a dit qu’il était chrétien, elle s’est exclamée : « Moi aussi! » Elle l’a serré fort dans ses bras et est allée chercher son mari. James et Shelly ont appris en discutant avec leurs nouveaux amis qu’ils n’avaient aucune Bible. Les Campbell n’avaient pas de Bible en népalais à leur donner, mais ils leur ont offert un livre de BonneSemence (ils n’ont pas mentionné lequel). James leur a dit de le lire et ensuite de l’utiliser pour enseigner à d’autres réfugiés. Dieu avait permis qu’ils se rencontrent au bon moment. En effet, pas plus tard que le lendemain, le couple népalais a dû quitter l’île Christmas pour une autre destination.

Joignez-vous à nous en prière afin que le jeune homme du Sri Lanka et le couple népalais soient de fidèles ambassadeurs de Christ auprès des réfugiés qu’ils côtoient, peu importe où ils se trouvent. Priez aussi afin que James et Shelly reçoivent davantage de ressources pour leur ministère!

[*Nous avons modifié les prénoms conformément à la politique de BonneSemence.]

Mention de source de la photo : DIBP images on flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *