Il n’est pas question que tu racontes cette histoire!

Sandra* est une femme facile à vivre au caractère aimable, lequel lui permet de se lier facilement d’amitié avec des étrangers. Elle est douée pour raconter une histoire et elle arrive à prendre part à une conversation houleuse sans se disputer. Dans son rôle de bénévole à l’hôpital, elle rencontre bien des types de patients. Il y a peu de temps, elle a fait la connaissance d’Erin*, une femme mourante en raison d’une maladie grave. Erin avait aimé faire sa rencontre et elle souhaitait parler de nouveau avec Sandra. Par bonheur, le docteur d’Erin, sensible à ses besoins, connaissait aussi Sandra et il a donc pris des dispositions afin que les deux femmes passent du temps ensemble.

Une rencontre de trois heures s’est ensuivie. Sandra avait emporté un exemplaire de Noël – c’est quoi? et de Pâques – c’est quoi? et, avec la permission d’Erin, elle lui a lu les livrets en entier. Sandra a ensuite répondu aux questions d’Erin et à la fin de leur rencontre, Erin avait mis sa foi en Jésus pour son salut. Elle était devenue croyante!

À peine trois semaines après cette rencontre, Erin est décédée. Elle avait laissé une lettre dans laquelle elle demandait formellement à ses fils adultes d’inviter Sandra à prendre la parole à ses funérailles. Plus précisément, elle souhaitait que Sandra lise à haute voix Noël – c’est quoi? et de Pâques – c’est quoi?, comme elle l’avait déjà fait avec elle. Cette requête a suscité de vives réactions. Jeremy*, le frère d’Erin, s’opposait fermement à ce que Sandra soit présente aux funérailles.

« Non, pas question! » protestait-il avec véhémence. Toutefois, les fils de Sandra voulaient honorer les dernières volontés de leur mère et ils ont persuadé leur oncle de permettre à Sandra d’être présente.

Cet événement rendait Sandra nerveuse. Selon ce qu’elle savait, aucun membre de cette famille n’était chrétien. Elle a malgré tout accepté de venir et a apporté 30 exemplaires des livrets. Aucun pasteur ni aucun autre orateur n’était présent. Ainsi, se tenant devant les amis et la famille d’Erin, Sandra a raconté la conversation que les deux femmes avaient eue ensemble. Ensuite, selon la requête d’Erin, elle a lu les livrets en entier. Puis, elle a indiqué que des exemplaires de ces mêmes livrets se trouvaient à l’arrière de la salle et que les gens pouvaient en prendre. Après le service, plusieurs personnes sont venues lui faire la conversation. Plus tard seulement a-t-elle pris conscience que tous les livrets avaient trouvé preneur. Sandra a donc prié afin que les personnes les ayant pris lisent le message de l’Évangile.

Un mois plus tard, Sandra a reçu un appel. C’était Jeremy, le frère d’Erin. Il voulait la voir et lui parler. Nerveuse à l’idée de ce qui pourrait se passer, Sandra a téléphoné au docteur d’Erin et il a accepté de l’accompagner lorsqu’elle rencontrerait Jeremy. Cela se passerait devant un repas, au restaurant. Ils ont parlé durant trois heures. Jeremy avait beaucoup d’opinions à exprimer à propos de Dieu et de la Bible et il s’est montré hostile la majeure partie du temps. Sandra a tout de même conservé son calme habituel.

Avant de prendre congé de lui, elle a simplement conclu ainsi : « Je vous ai tout dit. Vous devrez prendre une décision. Je ne peux pas la prendre à votre place. » Lorsqu’ils se sont quittés, Sandra s’est demandé à quoi Jeremy réfléchissait. Il s’était montré si agressif. Elle ne pouvait que prier pour lui et le remettre entre les mains de Dieu.

Quelque temps plus tard, Jeremy l’a appelée. « J’aimerais vous revoir », a-t-il demandé au téléphone. Alors, Sandra a une fois de plus pris des dispositions pour le rencontrer. Quelle surprise l’attendait! En effet, Jeremy lui a annoncé qu’il était devenu croyant! Sandra était vraiment reconnaissante et elle louait le Seigneur pour son intervention. Elle ne se doutait pas que le simple fait de lire à haute voix l’histoire de l’Évangile aurait une telle influence dans la vie non pas d’une, mais de deux personnes. Qu’étaient devenus les 30 autres livrets offerts aux funérailles d’Erin? Sandra prie afin que les gens en ayant pris un exemplaire comprennent eux aussi avec clarté le message de l’Évangile et qu’ils mettent leur foi en Jésus pour leur salut.

(* Nous avons modifié tous les prénoms conformément à la politique de BonneSemence.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *