Je vous appelle du casino!

(Note de la rédaction : Il arrive souvent que les gens évitent de venir à l’église simplement parce qu’ils ne comprennent pas le message de la Bible. Toutefois, un cœur qui comprend donne lieu à une vie transformée.)

Un membre de notre personnel a eu l’occasion d’enseigner à l’Église un dimanche matin. Il a fondé sa prédication autour de Jean 1.29 : « Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (LSG)

« Savez-vous ce que cela signifie véritablement? a-t-il demandé à la congrégation. Jean est en train de baptiser des personnes dans le Jourdain, quand tout à coup, il s’arrête et pointe en direction d’un homme qui approche. Il s’exclame alors : “Voici l’Agneau de Dieu!” Quelle expression étrange! »

Afin d’expliquer l’expression de Jean, le membre de notre personnel a reculé dans le livre de la Genèse et s’est mis à parler de l’agneau. Après sa prédication, un homme prénommé George* est venu le voir. George a admis qu’il avait rarement mis les pieds dans une église. Sa dernière visite remontait à plusieurs années. Il a ensuite confié à notre collègue qu’il avait vraiment aimé son enseignement.

« Ce que vous disiez était tellement logique! » s’est exprimé George.

Notre collègue lui a demandé s’il aimerait en apprendre davantage et il lui a offert un exemplaire de Par ce nom. George a fixé ce livre épais d’un air hésitant. « Je vais le lire… mais peut-être pas cet été », a-t-il déclaré d’un ton réticent.

« Lisez-le quand vous aurez le temps. Je vous laisse mes coordonnées afin que vous me donniez vos impressions ou que vous puissiez me poser toute question », a précisé le membre de notre personnel. George a accepté.

Plus d’un mois après, notre collègue a reçu un appel de George.

« Je vous appelle du casino! disait George. Je me suis installé dans le coin salon pour lire le livre que vous m’avez remis. Ce livre est incroyablement logique! Je suis rendu au chapitre 5. »

La fois suivante où notre collègue a rencontré George, c’était dans le stationnement de l’église. Ce dernier était radieux. « J’ai fini de lire votre livre! À présent, j’essaie de convaincre ma femme de le lire. »

Il est parfois difficile d’imaginer ce qui peut se produire quand on donne un livre. Pourtant, le message de l’Évangile a réellement captivé George, un lecteur réticent. Veuillez prier avec nous afin que Georges continue de grandir dans la foi et que sa femme lise aussi le livre, le comprenne et croie à l’Évangile.

(*Nous avons modifié le prénom conformément à la politique de BonneSemence.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *