Trouver le salut dans une usine d’emballage de viande

Note de la rédaction : De nombreux croyants s’entendent pour dire qu’on doit, en tant qu’ambassadeurs de Christ, nouer des relations, distribuer des ressources qui expliquent clairement l’Évangile et accompagner les gens par un cours qui leur permet de comprendre personnellement le message de la Bible. C’est exactement ce que fait Kyle* à son travail depuis plusieurs années. Récemment, il nous a écrit pour nous raconter ce que Dieu a fait.

Je travaille dans une usine d’emballage de viande où j’ai l’occasion d’établir des relations avec environ 1 200 employés et leur famille. La plupart d’entre eux sont hispanophones et connaissent peu le français. Vos outils s’avèrent précieux pour moi, car je cherche des moyens d’amener plusieurs de mes collègues à reconsidérer leur vision du monde et à voir d’un nouvel œil qui est Dieu et ce qu’il a accompli pour eux.

Dimanche dernier, j’ai eu le privilège d’assister au baptême de Pedro*, un collègue qui a mis sa confiance en Jésus pour son salut après avoir lu et étudié El Forastero, l’édition en espagnol de L’homme sur le chemin d’Emmaüs. Il n’avait pas mis les pieds dans une église depuis plus de 40 ans et il ne l’aurait jamais fait si un changement radical ne s’était pas produit dans sa vie. En fait, l’alcool était son dieu et il croyait qu’il n’avait pas besoin du véritable Dieu. Quand je rencontrais Pedro au travail, il me racontait ses multiples problèmes et m’expliquait aussi pourquoi il n’avait pas besoin de « religion » ou de Dieu. Il m’a fallu bien des années seulement pour gagner sa confiance. J’ai tenté à plusieurs reprises de le convaincre de lire ou d’étudier El Forastero avec moi, mais il refusait chaque fois. Puis, un jour, j’ai imprimé le premier chapitre et le lui ai donné. J’ai attendu et prié.

Près d’un mois plus tard, Pedro est venu me demander le reste du livre. C’est avec joie que je lui ai remis un exemplaire… et il l’a lu! Dieu l’a utilisé puissamment pour ouvrir ses yeux à la vérité et le conduire à la foi. Aujourd’hui, ses circonstances n’ont pas tellement changé, mais son point de vue est complètement différent. Il est rempli d’espérance! Il aime maintenant beaucoup un travail qu’il détestait auparavant. Il a du mal à aimer sa femme quand elle le traite comme un moins que rien et l’abaisse parce qu’il suit Christ, mais il a maintenant une raison de vivre. Il ne passe plus son temps au bar après le travail et ne rentre plus ivre à la maison chaque soir. À la place, il étudie la Bible quand il se réveille, il lit des livres au sujet de la Bible et il se passionne pour l’évangélisation des gens qui ignorent encore la Bonne Nouvelle, comme c’était son cas! Pedro n’arrive pas à croire qu’il a vécu près de 60 ans entouré d’églises à tous les coins de rue, sans jamais entendre cette vérité. Ainsi, dimanche, il s’est tenu devant plus de 1 000 personnes à sa nouvelle église, y compris devant sa famille non croyante, venue pour son baptême. Il a déclaré ce que Dieu a fait pour lui par Christ et a affirmé qu’il était maintenant un disciple de Jésus! Quelle joie! Je suis béni d’avoir participé à sa conversion et je veux vous remercier, car vous y avez aussi contribué.

Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. J’espère que mon récit dénote ma passion pour ces outils dont nous disposons; ils comblent réellement un besoin dans mon ministère personnel.

Sincères salutations,

Kyle

(*Nous avons modifié les prénoms conformément à la politique de BonneSemence.)

Mention de source de la photo : Our meat, par Rens Sanjaard, utilisée d’après la licence CC BY 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *