L’histoire de Cody : Jésus a changé ma vie

Cody* a grandi dans un foyer où Dieu n’existait pas vraiment. Il avait des parents formidables qui lui enseignaient des leçons comme « ne triche pas, ne mens pas, ne vole pas, fais preuve de respect envers les gens, respecte tes aînés », etc. Cependant, sa famille n’est jamais allée à l’église et elle n’a jamais prononcé le nom de Dieu. Ainsi, Cody s’efforçait de mener une vie respectable, mais en réalité, il ignorait la véritable Source du bien et du mal.

Puis, Cody a rencontré Julia*. Bientôt, ils se sont mariés et peu de temps après, Julia a commencé un nouvel emploi. Elle est rentrée à la maison le premier jour et a parlé du fait que tous ses nouveaux collègues étaient géniaux. Le nom d’une personne en particulier semblait se démarquer. Elle s’appelait Liz* et « Ouah! Elle est tellement gentille! », selon les mots de Julia.

Liz a commencé à encadrer Julia au travail et au bout d’un moment, elle a voulu rassembler un petit groupe avec Julia, Cody et quelques autres personnes. Le but serait d’étudier la Bible. Cody a immédiatement donné une réponse catégorique : « Non! »

Le temps a passé, mais chaque fois que Julia mentionnait cette possibilité à son mari, il continuait de se montrer réfractaire à cette idée. Quand elle lui a demandé pourquoi, Cody lui a répondu : « Je n’ai pas besoin d’aller à un groupe de croissance ou d’étude biblique ou de fréquenter une église pour avoir une relation avec Dieu. » Quand il repense à sa réponse, Cody affirme qu’il s’agit du « pire prétexte mensonger » qu’il ait jamais formulé!

Son refus a persisté un moment, mais finalement, Cody a cédé. Il se rappelle la première fois qu’ils se sont joints au petit groupe dans la maison de Liz.

« C’était fantastique. Ce premier soir, personne ne m’a mis la pression. Je ne me suis pas senti mal à l’aise; tout le monde était très gentil. Nous avons soupé et discuté. Ils m’ont doucement intégré dans l’étude et ils ont très bien fait cela. »

Ce soir-là, lorsque Cody et Julia sont partis, il s’est tourné vers Julia et lui a dit : « Ouais, je me vois faire cette étude. Joignons-nous au groupe. » Ils ont donc participé aux rencontres suivantes.

Ils sont même allés quelques fois à l’église avec Liz et son mari, mais comme Cody le disait, il « ne le sentait pas vraiment ». Néanmoins, il est devenu avide d’en savoir plus.

Un jour, Liz a envoyé un texto à Julia pour les inviter, elle et Cody, à essayer une église différente qu’elle venait de découvrir. Julia hésitait. Le type d’église qui lui était familier était très formel et cette église serait très différente. Cody était réticent lui aussi, mais en fin de compte, ils ont tous deux accepté de l’essayer.

Cody a prévenu Julia en ces mots : « D’accord, nous allons y aller, mais je ne veux pas m’asseoir à l’avant. Nous nous assoirons à l’arrière. »

Les espoirs de Cody se sont rapidement envolés quand ils ont mis les pieds dans l’église; apparemment, tout le monde avait eu la même idée que lui ce jour-là. Ainsi, lorsque les deux couples sont arrivés à l’église, les seules places disponibles se trouvaient à l’avant.

Le pasteur poursuivait sa série de prédications sur les pêcheurs de la Bible. Il a rapidement captivé Cody. « J’ai mordu à l’hameçon, raconte Cody en souriant, j’étais suspendu à ses lèvres. » Cody a jeté un coup d’œil à Julia et a remarqué qu’elle tenait son carnet et s’activait à prendre des notes.

« Nous apprenions. C’était fantastique, s’exprime Cody. Quand nous sommes partis, nous avons convenu que nous reviendrions. La semaine suivante… je n’oublierai jamais cette prédication. Le pasteur racontait comment Pierre avait nié connaître Jésus. Il jouait le rôle de Pierre en parlant. Il a aussi fait le récit des jours entourant la mort de Jésus à la croix. Il m’avait convaincu. »

Ce jour-là, en quittant le bâtiment, Cody s’est tourné vers Julia et lui a dit : « C’est notre Église. J’apprends quelque chose. J’aime ça. »

Ainsi, Cody et Julia y sont retournés durant un mois, puis ils se sont inscrits au cours « Point de départ », conçu pour enraciner les nouveaux dans l’Évangile. « Nous avons lu L’homme sur le chemin d’Emmaüs. Je croyais que je n’arriverais pas à le comprendre, mais ce livre est extraordinaire. Il permet de comprendre facilement la Bible et nous entraîne dans l’histoire. »

Cody raconte comment deux illustrations dans ce livre l’ont particulièrement marqué. L’une représentait une croix comblant le gouffre qui sépare Dieu et l’humanité. Cody décrit aussi un dessin exprimant comment Jésus a payé la dette de nos péchés. « On ne peut rien faire soi-même pour la payer et cette vérité m’a touché droit au cœur. Rien – aucune bonne œuvre, le fait d’aider cette personne‑ci ou celle-là –, rien de ce que j’accomplis ne remplacera le sacrifice ultime. »

Quand Cody a terminé l’étude, à un moment donné, il s’est retrouvé seul chez lui à réfléchir. « J’étais assis là et je réfléchissais au fait que Jésus avait transformé ma vie, en très peu de temps. »

À la lumière de l’année et demie qui s’est écoulée depuis qu’il est devenu croyant, il fait une observation à son propre sujet : « J’ai remarqué que mon cœur s’est beaucoup attendri. J’avais l’habitude d’être plutôt nonchalant, mais aujourd’hui, je suis un gros nounours! [Jésus] a apporté tellement de joie et tellement d’amour dans ma vie. Je suis un meilleur mari que je l’étais il y a un an. Je suis complètement fou de ma femme. Je l’aime plus que tout, après Jésus. »

Avant de conclure son témoignage, Cody raconte une chose que le pasteur a dite récemment : « Notre pasteur parlait des gens qui s’inquiètent et qui s’en font pour beaucoup de choses. Puis, il s’est arrêté, a levé les yeux et a déclaré : “Le tombeau est vide. Tout le reste a peu d’importance.” »

Cody termine en s’exprimant ainsi : « Je sais maintenant que Jésus est le Christ et qu’il est mort pour moi et mes péchés. Je suis si reconnaissant et il n’y a rien que je peux faire pour ajouter à son sacrifice. »

(* Nous avons modifié tous les prénoms conformément à la politique de BonneSemence.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *