Les croyants sont-ils jugés pour leurs péchés?

book-closeupSasha* luttait depuis longtemps avec un profond sentiment d’incertitude. Il a cherché de l’aide auprès d’Alex*, un conseiller. Durant leur échange, Alex s’est vite rendu compte que, même si Sasha disait croire en Jésus pour son salut, il n’avait aucun fondement biblique solide qui lui permettait de supporter les épreuves.

Alex a commencé à faire l’étude L’homme sur le chemin d’Emmaüs avec Sasha parce qu’il croyait que ce serait utile pour ce dernier d’avoir une meilleure compréhension du message de la Bible, de la création jusqu’à la croix.

Tout allait bien jusqu’au jour où, vers la fin de l’étude, à la page 272 du chapitre 15, Sasha a lu ces paroles :

« Dans sa grâce, Dieu tolère le péché pour un temps, mais un jour, dans sa justice, il le jugera. Ce jugement peut arriver pendant la vie ici bas ou il peut être réservé pour après la mort, mais il viendra certainement. Hérode est mort et doit faire face à l’éternité dans l’étang de feu… »

Une vague de culpabilité a envahi Sasha. Même s’il avait mis sa confiance en Christ, il est devenu convaincu que Dieu le jugerait pour son péché et qu’à sa mort, Dieu l’exclurait de sa sainte présence et l’enverrait en enfer pour l’éternité. Sasha commençait tout juste à avoir une lueur d’espoir quand cette seule pensée l’a renvoyé dans le désespoir.

Désireux d’aider son ami à comprendre la Bonne Nouvelle, Alex a écrit à John Cross, l’auteur du livre, pour lui demander conseil :

« Monsieur… À la page 272, vous écrivez que le ¨jugement peut arriver pendant la vie ici bas ou…¨ Pouvez-vous élaborer, s’il vous plaît? [Sasha]… croit à l’Évangile, mais il est envahi par un sentiment de culpabilité, ce qui est renforcé par ces paroles qu’il a lues. Pouvez-vous m’aider à lui expliquer ce que veut dire le ¨jugement peut arriver pendant la vie ici bas ou…¨ »?

Merci.
Alex »

John Cross a répondu comme suit :

« Vous avez posé une question importante et votre ami a besoin d’une bonne réponse. Le sujet des ¨jugements¨ est une question théologique assez complexe sur laquelle les théologiens ont des opinions diverses. Toutefois, il y a certains aspects de cette question sur lesquels la plupart sont d’accord. Il faut différencier entre le jugement éternel et le jugement temporel. En premier lieu, le jugement éternel : veuillez demander à votre ami de relire les pages 259 et 260. Selon la Bible, lorsque nous plaçons notre confiance en Jésus pour notre salut, Dieu dit : ¨Je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs fautes¨. Hébreux 10.17 (LSG).

Selon ce verset, tous les péchés du croyant (passés et futurs) sont pardonnés par Dieu à cause de ce que Jésus a fait sur la croix. Le croyant n’a plus besoin de se tenir devant Dieu pour être jugé pour son péché. Jésus a déjà subi le jugement et la punition à notre place.

Le jugement dont il est question à la page 272 concerne les non-croyants. Puisqu’ils n’ont pas accepté Jésus comme leur Sauveur personnel, les non croyants doivent subir eux-mêmes le jugement. Dieu les jugera après leur mort, et leur punition finale sera la séparation éternelle d’avec Dieu dans l’étang de feu. Votre ami, qui a mis sa foi en Jésus pour son salut, ne sera pas jugé par Dieu de cette façon. Il ne fera pas face à l’étang de feu.

En second lieu, il est important de savoir que le péché a des conséquences naturelles et temporelles. Par exemple, tuer une personne veut dire que le meurtrier subira la punition imposée par les lois du pays. De plus, la personne assassinée ne reviendra pas à la vie. Ce sont des conséquences naturelles du péché. Les croyants et les non-croyants peuvent subir ces conséquences naturelles sur terre, mais elles sont limitées à notre temps ici-bas. Elles sont temporelles (pour un temps).

Il arrive que certains échappent au jugement temporel de leur péché sur terre. Si la personne est non croyante, elle n’y échappera pas indéfiniment, car, après la mort, elle sera jugée pour ce péché dans l’étang de feu.

Par ailleurs, si la personne est croyante, elle doit confesser son péché. S’il y a des conséquences temporelles appropriées rattachées à son péché (par exemple, pour un meurtre ou un vol), ces conséquences doivent être subies par le croyant. Toutefois, de telles conséquences sont limitées à sa vie sur terre, en raison de l’amour, de la miséricorde et de la grâce de Dieu. Par exemple, quand Dieu pardonne un meurtrier qui a mis sa confiance en Jésus, il se peut que ce meurtrier soit mis en prison sur terre, mais il ne subira pas la punition éternelle pour son péché dans l’étang de feu après sa mort. Pourquoi? Parce que son Sauveur personnel, Jésus Christ, a déjà subi la punition éternelle pour lui.

J’espère que ces explications aideront à clarifier le sujet.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec moi. Je serai heureux de vous aider.

John »

[*Les noms ont été modifiés conformément à la politique de BonneSemence.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *